Textes   Devinettes   Gifs                     Images     Roman
                             Accueil                                Menu
            Blagues 4     
 
C’est une jeune femme qui porte une petite jupe ultra serrée. Elle doit prendre le bus, et pour cela, il lui faut monter les marches... Le problème est bien là: La jupe est tellement serrée que qu’elle n’arrive pas à les enjamber... Alors elle porte la main derrière elle et baisse un peu la fermeture Éclair. Elle essaie encore d’enjamber, mais n’y parvient toujours pas: Du coup, elle repasse une main derrière elle et abaisse encore la fermeture. Ensuite elle réessaie de franchir les marches... ça ne veut toujours pas passer. Alors, au moment où elle s’apprêtait à rejouer de la fermeture éclair, une paire de mains vigoureuses l’empoigne à la taille et la porte jusqu’à la marche supérieure du bus!
- Non mais, ça ne va pas! Qui vous a permis? » demande la jeune femme au gars derrière elle.
- Eh bien, la deuxième fois que vous avez baissé ma braguette, je me suis dit qu’on se connaissait suffisamment !

 

Comment se débarrasser d’un gêneur

Un homme aborde une femme dans un bar

Vous, je vous ai déjà vue quelque part ...!

Oui, et c’est d’ailleurs pour ça que je n’y vais plus !

 
Un homme aborde une femme dans un bar
Ce siège est libre ?
Oui... tout comme le mien si vous vous asseyez là...


 
Un homme aborde une femme dans un bar
J’aimerais bien vous appeler, c’est quoi votre N*
C’est dans l’annuaire !
Mais je ne connais pas votre nom....
C’est également dans l’annuaire !


L’homme:   « On va chez toi ou on va chez moi? »
La fille: « Les deux.  Tu vas chez toi, et moi chez moi. »


L’homme: « Alors, qu’est-ce que tu fais dans la vie? »
La fille:  « Je suis travesti. »


L’homme:   « Allez, on ne me la fait pas à moi: on est ici tous les deux dans cette boite pour la même raison »
La fille: « Ouais!  Pour se ramasser des gonzesses! »

 
L’homme:   « Je veux me donner à toi »
La fille: « Désolé, j’accepte pas les cadeaux de pacotille... »


L’homme:   « J’irai au bout du monde pour toi.
La fille: « oui, mais est-ce que tu saurais y rester? »



Un prêtre et une nonne sont dans une tempête de neige. Après un moment, ils trouvent une petite cabane. Extenués, ils se préparent à dormir. Il y a une pile de couvertures et un duvet sur le sol, mais seulement un lit. Gentleman, le prêtre dit :
- "Ma soeur, vous dormirez dans le lit, et je dormirai sur le sol, dans le duvet."

Alors qu'il venait juste de fermer son duvet, et commençait à s'endormir, la nonne dit :  
- "Mon père, j'ai froid"
Il ouvre la fermeture de son duvet, se lève, prend une couverture et la pose sur elle. De nouveau, il s'installe dans dans le duvet, le ferme et se laisse sombrer dans le sommeil, quand la nonne dit encore: 
- "Mon père, j'ai toujours très froid."

Il se lève à nouveau, met une autre couverture sur elle et retourne se coucher. Juste au moment où il ferme les yeux, elle dit :
- Mon père j'ai si froid !
Cette fois, il reste couche et dit :
- "Ma soeur, j'ai une idée : nous sommes ici au milieu de nulle part et personne ne saura jamais ce qui c'est passe. Faisons comme si nous étions mariés".
Enfin exaucée, la nonne répond: 
-"Oui, c'est d'accord".
Et le prêtre crie : 
- ALORS TU LEVES TON CUL ET TU PRENDS TOI-MEME TA PUTAIN DE COUVERTURE!!"

 




C'est un plombier qui arrive chez une jeune femme avec son chien Hector. Il s'excuse de son retard (six mois, ce n'est rien pour un plombier).
A un moment, il a besoin d'une clef de 12, alors il regarde le chien et fait :
- Hector, va chercher la clef de 12 !
Et aussitôt, le chien sort de l'appartement et revient avec une clef de 12 dans la gueule.
La cliente s’exclame alors :
- C'est formidable ce qu'il fait votre chien. Mais il y a un truc... ?
- Non Madame, fait le plombier, vous n'avez qu'à le suivre. Hector ramène la scie à métaux.
Le chien sort, la femme le suit. Et effectivement il rentre dans la camionnette du plombier et retourne tous les outils avec les pattes et le nez et finalement trouve la scie à métaux, la met dans sa gueule et la remonte à son maître.
La femme, carrément ébahie par l'animal, dit au plombier :
- Félicitations, vous l'avez vraiment bien dressé.
Sur ce, le plombier ajoute :
- Et vous n'avez pas vu le meilleur... Il regarde alors le chien et dit :
- Hector, suce ton maître !
Le chien s'assoit et ne bouge pas.

- Hector suce ton maître !
Le chien ne bouge toujours pas, alors le plombier lui fait :
- Bon, la dame va te montrer, mais c'est la dernière fois !  



Un type se perd dans la forêt. Fort heureusement, il se fait héberger par un paysan qui lui offre le gîte et le couvert. Le lendemain, le type, qui voudrait bien remercier le paysan, constate qu'il n'a pas un rond en poche ; mais comme il est ventriloque, il décide de lui faire un petit tour, pour le remercier.
Le type va vers une poule et lui dit :
- Salut Madame la poule ! Comment ça va ?
La Poule :
- Bonjour Monsieur, ça va bien, il y a juste le paysan qui me pique mes oeufs, mais autrement ça va...
Le paysan, estomaqué :
- De dieu ! vous faites parler les poules ?
Le type :
- Oh, pas rien que les poules, regardez :
Il va vers la vache...
- Salut la Vache, comment ça va ?
La Vache :
- Bonjour Monsieur, ça va, il y a juste le paysan qui me tire mon lait tout les matins, mais sinon ça va...
Le Paysan :
- Crévin Dieu ! Les vaches aussi ?
Le type :
- Oh tous les animaux, regardez celle-ci... Il va vers la chèvre et fait :
- Bonjour Madame la chèvre !
Alors le paysan, tout affolé, dit au type :
- L'écoutez pas ! C'est une menteuse !  


 

Dans une ferme, un pauvre paysan crève la faim avec toute sa famille, mais il possède un trésor ! Et ce trésor, c'est son cochon. D'après lui, ce cochon est " le cochon le plus intelligent du monde "... Un beau jour, un journaliste du quotidien local vient à apprendre qu'un cochon plus intelligent que la moyenne vit dans une ferme du voisinage. Le journaliste prend sa voiture et va se rendre compte lui-même sur place. Lorsqu'il arrive dans la ferme, il voit les bâtiments en ruine, et se demande comment, à notre époque, on peut encore vivre comme ça... Puis le paysan sort de la baraque. Alors le journaliste lui demande :
- Bonjour ! Je suis journaliste de presse et j'ai appris que vous possédiez un cochon extraordinaire. Le pauvre paysan lui répond :
- C'est vrai. Puis il siffle un coup entre ses dents, et un cochon qui n'a plus que trois pattes sort de l'étable.
- C'est lui, dit le paysan. Le journaliste voit le cochon et demande :
- Et qu'est-ce qui vous fait dire qu'il est le cochon le plus intelligent du monde ?
Le paysan répond :
- L'hiver dernier, j'étais dehors en train de réparer des clôtures et ma femme était en ville pour vendre du fromage. Notre petit bébé était à l'étage, dans la maison, en train de dormir dans son berceau... Lorsqu'un incendie a enflammé la maison (ma femme avait oublié son fer à repasser sur le linge). A ce moment-là, le cochon a couru dans la maison, monté l'escalier, attrapé le bébé en prenant son bras dans sa mâchoire, sans lui faire mal, puis il est redescendu et a déposé le bébé sur le sol, à l'abri des flammes. Ensuite, il est parti me chercher dans le pré et j'ai pu éteindre l'incendie avant qu'il n'y ait trop de dégâts.
- Wow, dit le journaliste, c'est incroyable.
- Et ce n'est pas tout ! Un jour que je travaillais la terre dans le champ d'à côté, la herse était pleine de terre et d'herbe. Alors j'ai mis le tracteur au point mort, je suis descendu et j'ai commencé à nettoyer sous la herse. Mais la vitesse du tracteur s'est enclenchée toute seule et je me suis trouve renversé par la herse et entraîné par l'attelage. J'ai cru que j'étais un homme mort... Mais le cochon avait dû sentir qu'il se passait quelque chose : il est allé chercher une corde, a rattrapé le tracteur et la herse, m'a laissé un bout de corde, et a tiré de toutes ses forces à l'autre bout. C'est grâce à lui si je suis encore là aujourd'hui.
- C'est vraiment extraordinaire, lui répond le journaliste. Mais, dites-moi, comment se fait-il qu'il n'ait plus que trois pattes ?
- Ben, quand on a un cochon aussi bon et intelligent, on ne peut pas le manger tout d'un coup...

 




Comment faire aboyer un chat ?
- On l’arrose d’essence, on craque une allumette et... WHOUF !


Qu'est-ce qu'on obtient en croisant un Pitbull et un mouton ?
- Un Pitbull avec de la laine entre les dents.
 


 

Un canard entre dans un bar et lance :
- Vous avez des cacahuètes ? Le patron répond qu'il n'en a pas. Le canard s'en va et revient le lendemain, à la même heure :
- Vous avez des cacahuètes ? Le patron, un peu énervé, réplique :
- Je t'ai déjà dit qu'il n'y en avait pas ici ! Si tu reviens demain, je te cloue le bec sur le comptoir... Le canard se représente le lendemain :
- Vous avez des clous ? Le patron répond que non. Alors le canard :
- Et vous avez des cacahuètes ?


 

Une maman sardine et son petit se baladent dans la mer, lorsqu’ils croisent un sous-marin.
Le petit demande à sa mère :
- Qu'est-ce que c'est, maman ?
La maman lui répond :
- C'est tout simplement une boîte à hommes. 




Pourquoi le saut à l'élastique est-il strictement interdit aux aveugles ?
- Parce que ça fait trop peur au chien...


 

Une femme, tenant un chien dans ses bras, entre dans un bar. Le barman :
- Eh, où est-ce que t’as trouvé ce porc ? La femme :
- C'est pas un porc, c'est un chien. Le barman :
- C'est pas à toi que je parle, c'est au chien !

 



A la campagne, Roger se balade avec sa vache. Il rencontre Raymond :
- Salut Roger, qu'est-ce que tu fais avec ta vache?
- Bah, je la mène au taureau.
- C'est pas ton père qui fait ça d'habitude ?
- Si, mais là, c'est le taureau.


Un escargot décide d'aller se balader dans le désert. Il marche pendant des jours et tombe nez à nez avec un crocodile. Le crocodile regarde l'escargot et lui dit :
- Bonjour patron ! L'escargot, surpris, continue sa route et finit par rencontrer un éléphant. L'éléphant s'agenouille, le regarde de près et lui dit :
- Bonjour patron, comment ça va ? L'escargot ne comprend pas trop, mais poursuit sa route pour finalement tomber sur le roi des animaux, le lion. Celui-ci le regarde et lui dit :
- Bonjour patron, comment ça va ? L'escargot, en ayant ras-le-bol, finit par demander :
- Pourquoi tout le monde m'appelle-t-il "patron" ? Et le lion lui répond :
- Et bien, c'est très simple : tu baves, tu rampes et t'as pas de couilles



Qu'est-ce qu'une chauve-souris avec une perruque ?
- Une souris...



Une petite souris se promène dans le désert avec un gros éléphant. Soudain, elle se retourne et dit :
- Mazette ! Mais qu'est-ce qu'on soulève, comme sable !

 


C'est un gars qui a un perroquet depuis peu de temps. D'un côté, il a de la chance, parce que son perroquet est très prolixe : il n'arrête pas de parler. D'un autre côté, il est vraiment embêté, car tous les mots qui sortent du bec de l'animal ne sont que jurons et vulgarités. Un jour, l'homme en a plus qu'assez. Il attrape son perroquet à la gorge, le secoue très fort et lui hurle :
- ARRETE AVEC TES JURONS. Malheureusement, cela ne fait qu'exciter le perroquet qui se met à jurer de plus belle. Alors le gars prend l'oiseau et l'enferme dans un placard. Mais, là encore, ça ne fait qu'énerver son perroquet qui lui balance un monceau d'insanités. Alors le gars est tellement hors de lui qu'il prend le perroquet et l'enferme dans le réfrigérateur. Et là, comme par miracle, le perroquet se calme. Au bout de quelques minutes, le gars ressort son perroquet du frigo... Calmement, le perroquet monte sur son bras et dit :
- Je suis terriblement désolé pour tous les désagréments que je vous ai causés. Le gars n'en revient pas. Son perroquet est totalement transformé... C'est alors que le perroquet ajoute :
- Juste pour savoir, qu'est-ce que le poulet avait fait ?

 


C'est un chien qui rencontre un crocodile. Le crocodile dit au chien :
- Salut sac à puces ! Et le chien lui répond :
- Salut sac à main !




Une maman dromadaire et un bébé dromadaire discutent des choses de la vie :
- Maman, pourquoi est-ce que j'ai ces énormes pieds avec trois orteils ?
La maman dromadaire répond :
- Eh bien, c'est pour ne pas s’enfoncer, lorsqu’on traverse les immensités désertiques.
- Ah... D'accord, répond le fils.
Quelques minutes plus tard, le fils demande à nouveau :
- Maman, pourquoi est-ce que j'ai de si longs sourcils ?
- Ces sourcils sont là pour empêcher le sable de passer sous les paupières, lors des
tempêtes de sable.
- Ah d'accord maman, répond le fils.
Un peu plus tard, le petit dromadaire revient à la charge :
- Dis maman, pourquoi est-ce que l'on a cette grosse bosse sur le dos ?
La maman dromadaire, lassée de toutes ces questions, répond :
- La bosse nous sert à stocker l'eau, pour nos longues courses dans le désert. C'est grâce à elle qu'on peut se priver de boire pendant plusieurs dizaines de jours !
- D'accord maman : si je comprends bien, on a des pieds très larges pour ne pas
s'enfoncer dans le sable, de longs sourcils pour ne pas avoir les yeux irrités par le sable, et une bosse sur le dos pour pouvoir stocker de l'eau pour lors des longues courses dans le désert...
Mais alors, maman, dis-moi une chose...
- Oui, mon fils ?
- Qu'est-ce qu'on fout ici, dans le parc de Thoiry ?




C'est un petit qui demande à sa mère :
- Dis maman, les citrons, ça a des pattes ?
- Ben non, tu le sais bien !
- Ah, j'ai dû presser un poussin alors...



Quel est le point commun entre une abeille et une Mercedes ?
- Elles font toutes les deux de la gelée royale.



Un homme entre dans un bistro et commande un double whisky.
- Ca me remontera le moral : je viens de trouver ma femme au lit avec mon meilleur ami...
- Oh, le salaud ! Mais il fallait lui casser la gueule !
- C'est fait. Je lui ai mis un coup de laisse et je l'ai privé de Canigou pendant 3 jours...

             


                               1 - 2 - 3 - 5 - 6- 7 - 8 - 9 - 10 - suivantes